Responsive image

Dr. W. Edouards Deming 1900-1993


Qui est Deming ?

Mathématicien et philosophe, Deming a eu une une grande influence sur l'économie mondiale dans un premier temps au Japon puis dans le reste du monde. Ses théories sur le management en 14 points ainsi que la roue de Deming sont resté célèbre.



  • Naissance de Deming

    1900

    Naissance de Deming à Sioux City Iowa

  • Physicien mathématicien

    1928 - 1939

    Ph. D. ( Physique mathématique ) Yale University

  • Conseiller au bureau du recensement des États-Unis

    1939-1946

    Il met au points les premières enquêtes par échantillonnage

  • Professeur de statistique

    1946

    Professeur de statistique à l'Université de New York

  • Consultant et professeur pour l'industrie Japonaise

    1951 - 1965

    Consultant et professeur pour l'industrie Japonaise avec la JUSE ( Japonese Union of Scientists and Engineers)

  • Création du Prix Deming

    1951

  • Décoré de l'ordre du Trésor sacré

    1960

    Deming a été décoré du second ordre du Trésor sacré par l'Empereur du Japon pour sa contribution à la renaissance et au succès mondial de l'industrie japonaise

  • Médaille Deming aux états-unis

    1980

    Etablissement de la médaille Deming aux Etats-Unis par l'ASQC (American Society for Quality Control)

  • Deming devient célèbre

    1980

    Clare Crawford-Mason, a fait connaître au grand public Deming et ses méthodes dans un reportage télévisé sur la chaîne NBC intitulé : Si le Japon peut le faire, pourquoi pas nous ? Les dirigeants américains ne pouvaient plus l'ignorer.

  • Organisation des séminaire 4 jours

    1981 - 1993

    Les séminaire pour l'amélioration et la productivity, soutenus par George Washington, acceuil plus de 20 000 personnes chaque année

  • Médaille national de technologie remis par Ronald Reagan

    1987

  • Mort de Deming

    1939-1946

4 jours avec Deming

Pour chercher la qualité, il n'y a pas de substitut à la connaissance

Certaines solutions couramment utilisées sont mal appliquées. Elles sont vue commes des solutions miracles mais elles ne sont pas à la hauteur pour résoudre efficacement les problèmes. Voici une liste de solutions miracles qu'il faut considerer avec prudence.


Les automatismes sont source de mauvaise qualité et de coûts élevés. Les connaissances techniques ne suffisent pas pour concevoir et utiliser des équipements automatisés. Cela nécessite des connaissances approfondies pour avoir une définition de l'équipement adaptée.
Le juste-à-temps est une bonne chose pour diminuer les stocks, évidemment. Malheureusement cette démarche commence souvent de la mauvaise manière. Le point de départ doit être le processus et les déplacements des pièces. Une fois que ceux-ci sont statistiquement maîtrisés, la quantité et la qualité deviennent prévisibles.
Souvent, les financiers cherchent absolument à baisser les coûts, avec l'idée préconçue que tous les coûts sont trop élevés. Sans des connaissances approfondies, les financiers vont chasser 5 sous par-ci par-là en passant à côté des plus grosses pertes.
Optimiser nécessite une connaissance étendue. Sans une connaissance approfondie on finit par optimser une partie du système, mais on est perdant ailleurs dans le système. Une partie du système est grandement améliorée, mais cela peut impacter négativement deux autres parties.
La qualité en sortie de l'entreprise ne peut pas être meilleure que celle dictée par le comité de direction. Mettre la responsabilité de toute la qualité entre les mains des responsables d'atelier est un non-sens. il n'a pas conçu le produit, il n'a pas décider la stratégie marketing, il n'a pas décider du prix,et n'a pas choisi ses fournisseurs.

Sources :
  1. " PDCA et performance durable " / ANDRE CHARDONNET / DOMINIQUE THIBAUDON
  2. " Objectif qualité Introduction aux système de management de performance et de durabilité" / MICHEL JACCARD
  3. The Principles of Scientific Management / Frederick Winslow Taylor