Responsive image

Le QQOQCP

Découvrez les outils :

De quoi il s'agit ?

Cet outil consiste à se poser les 7 questions clés pour cerner une situation. Qui ,Quoi, Ou, Quand, Comment, Combien et Pourquoi

Pourquoi l'utiliser ?

L'objectif de cet outil est de receuillir toutes les informations nécessaires en relation à une situation, un système, un problème... Il permet de poser un problème dans sa complétude. Il ne s'agit toutefois pas de recherchercher les causes du problème.

Dans quel contexte l'utiliser ?

Il peut être utilisé à n'importe quelle occasion lorsque l'on veux comprendre un phénomène, un comportement et donner du sens à un événement.

Projet : Un projet peut aisément se caractériser avec un qqoqcp, afin que tous les aspects du projet soit défini à son démarrage.

Compte-rendu de réunion : Lors de la réalisation d'un compte rendu de séance vous pouvez facilement passer en revue votre compte-rendu à l'aide d'un QQOQCP pour être sur que toutes les informations essentielles aient été mentionnées.

Prise de recul : Vous pouvez à tout moment et pour tout sujet, lorsque vous êtes dans une impasse, vous poser ces questions à vous-même. Cela vous donnera une nouvelle perspective sur le sujet.

La définition d'une organisation : Vous pouvez décrire l'organisation que vous souhaitez mettre en place par l'intermédiaire d'une procédure.

Le cadrage de discussions : Les incompréhensions dans un débats d'idée provienne très fréquement d'une confusion sur cadrage d'un sujet. Si on ne répond pas à ce questions élémentaires les dérives apparaitront : Par exemple, une confusion sur le "quand" pourra être : Un interlocuteur pourra penser mise en place de la procédure "tout de suite" , le second penser "dans 2 ans"

Qui a créé cet outil ?

On trouve son origine il y a 20 siècles sous l'empire Romain en l'hexamètre dit de Quintilien, qui pose : les « circonstances » ; la personne ; le fait ; le lieu ; les moyens ; les motifs ; la manière ; le temps.


>> Je vous conseille...

Livre synthétique et pratique pour découvrir le Pareto et beaucoup d'autres outils...


La méthode

Seul ou en groupe poser les questions suivantes :

Quoi : Nature et conséquence du problème

  • De quoi s'agit il ?
  • Quel produit ? Quel constituant ?
  • Quelles activités ou processus sont concernés par le problème ?

Qui : Personnes concernées

  • Qui a constaté le le problème ?
  • Sur quelle personne le problème a t'il un impact ?

Ou: Localisation et périmètre du problème

  • Où le problème a-t-il des conséquences ?
  • Ou cela se produit'il ?
  • A quelle étape ?
  • Quels sont les secteurs concernés ?

Quand : Caractéristique temporelle du problème. Moment de l'occurrence.

  • Quand a lieu le problème ? Suite à quel événement ?
  • Quelle est sa fréquence d'apparition ?
  • Depuis combien de temps le problème existe-t-il ?

Comment : Mode d'occurrence du problème

  • Comment le problème se révèle t'il ?
  • Quels sont ses effets ?
  • Qu'est-ce qui explique l'occurence du problème ?

Combien : Quantification

  • Combien de défaut ?
  • Combien d'argent ?
  • Combien de temps ?

Pourquoi : Raison

  • Dans quel but,
  • Quel finalité ?
  • Combien d'argent ?
  • Combien de temps ?

Alignement des perceptions

Tant de fois j'ai pu constaté que les personnes réunies pour résoudre un problème n'étaient pas d'accord sur la nature même du problème rencontré. L'expression du problème peut sembler simple mais est , sans méthode un exercice complexe.
Bien souvent les Hommes ont du mal à "mettre en mot" le problème qu'ils rencontrent. Chaque problème est tout d'abord une question de perception et est donc par nature propre chacun. Le QQOQCP est, à cet égard un moyen d'aligner les perceptions pour que tout le monde parle de la même chose.

Parfois ce désalignement est volontaire de la part de personnes souhaitant faire dériver les discussions d'un problème vers un autre problème ("Occupons nous d'abord de mon problème !"). Si cette attitude peut paraître naturelle ( "Je veux que l'on traite mon problème d'abord") elle est cependant souvent la cause de nombreux échecs dans les processus de résolution de problème, et de la démotivation qui l'accompagne.

L'animateur a donc un rôle déterminant pour s'assurer que le processus de résolution de problème garde le bon cap. La toute première proccupation de l'animateur sera de définir le problème de façon à éviter confusion et frustration. Grâce au QQOQCP, il pourra déclarer : Voici le problème que nous allons traiter, celui-ci et pas un autre.

On pourra l'empoyer quelque soit la démarche :

>> Je vous conseille...

Livre synthétique et pratique pour découvrir le Pareto et beaucoup d'autres outils...


Restons en contact !






Ce site doit aussi progresser pour combler au mieux vos attentes, alors je suis à votre écoute si vous souhaitez me communiquer vos commentaires à l'adresse : commentprogresser@gmail.com.