Le contrôle qualité

Restez informé et posez vos questions

Dans quels contextes faire des contrôles qualité ?

Le contrôle qualité peut soit être réalisée à réception marchandise où à la fin de la production d'une série de pièces.

Dans le cadre d'un contrôle à réception, il s'agit de déterminer si la qualité des pièces fabriquées par un sous-traitant est conforme ou non à la qualité exigée.

Responsive image

Dans le cadre du contrôle à la fin d'une production,  il peut être nécessaire de faire un contrôle complémentaire avant expédition des produits.

Responsive image

Les limites du contrôle final

  • Le contrôle a posteriori n'est pas efficace à 100 %
  • Le contrôle a posteriori induit des coûts importants car la production de défectueux se poursuit pendant le temps du contrôle
  • Les contrôle successifs coûtent cher en temps passer et en mobilisation des hommes
  • la déresponsabilisation de la production est commune en ce qui concerne la conformité.
    La production compte sur le contrôle pour trier ce qui est "bon" ou "pas bon"...
    Les retouches sont effectuées dans des ateliers parrallèle.  La boucle de capitalisation sur les erreurs est inexistante.

Quels sont les types de contrôle

Le contrôle à 100%

Que ce soit lors de la réception de produits ou au contrôle final, on pourrait envisager de vérifier toutes les pièces du lot et de compter le nombre de pièces défectueuses.  Cela correspond à un contrôle à 100 %.

Pourquoi le contrôle à 100% est inefficace ?

Le contrôle à 100% a les limites suivantes :

  • le contrôle est destructif ou détériore des pièces. Dans ce cas le contrôle perd toute son utilité.
  • les résultats du contrôle peuvent dépendent fortement de la concentration des contrôleurs. Comment assurer que 100 % des pièces prélevées seront vérifiées dans des conditions idéales ?
    En effet l'erreur humaine, la fatigue, la monotonie du travail sont autant de facteurs qui affectent le résultat d'un contrôle à 100 %.
  • Les coûts du contrôle sont important,

Le contrôle par échantillonnage

Le contrôle un échantillonnage est aussi appelé contrôle par prélèvement Le principe de ce contrôle et de tirer des conclusions sur la conformité dans lot à partir des résultats obtenus sur un échantillon. Ce type de contrôle diminue les inconvénients du contrôle à 100%. Il réduit les frais de contrôle et est la seule alternative au contrôle à 100 %

Nous vous invitons à consulter le dossier échantillonnage pour en savoir plus.

Modèle probabiliste régissant le contrôle

Trois modèles probabilistes sont fréquemment employé dans le calcul des probabilités d'acceptation :

Ces 3 modèles sont utilisés pour la mise en œuvre des échantillonnages. Je vous conseille la consultation de ces dossiers pour en comprendre les principes.

Plan de contrôle ou plan d'échantillonnage

Un plan de contrôle est une modalité de prélèvement spécifiques dont le but est de fournir des règles permettant de prendre une décision quant à l'acceptation ou non d’un lot.

Les différents plan d'échantillonnage qui sont utilisés dans l'entreprise sont habituellement les suivants :

  • Plan simple ( Voir dossier)
  • Plan double
  • Plan multiple
  • Plan progressif

Autres sites à découvrir

Outils à découvrir