Le Poka Yoke

Contactez moi pour vos questions

Mes idées cadeaux pour Noël

Qu'est-ce que Poka-yoke ?

Poka-yoke (カ ヨ) est un terme japonais qui signifie "détrompeur", "anti-erreurs" ou "prévention des erreurs par inadvertance".

Un poka-yoke est un mécanisme permettant à un opérateur d’éviter (yokeru) les erreurs (poka). Son but est d'éliminer les défauts du produit en empêchant, en corrigeant ou en attirant l'attention sur les erreurs humaines lorsqu'elles se produisent.

Le concept a été officialisé et le terme adopté par Shigeo Shingo dans le cadre du système de production Toyota . Il a été décrit à l'origine comme étant baka-yoke, mais comme cela signifie "imbécile" (ou "imbécile"), son nom a été changé en poka-yoke plus doux.

Pourquoi l'utiliser le Poka-Yoke ?

Le poka-yoke est un outil permettant d'anticiper l'apparition des problèmes. Dans un contexte industriel, il permettra d'améliorer la performance des processus de production en diminuant la variabilité de ceux-ci. 

Le but du poka-yoke est de concevoir le processus afin que les erreurs puissent être détectées et corrigées immédiatement, en éliminant les défauts à la source.

Les gains que l'on peut escompter sont de deux natures :

Exemple

Un exemple simple de poka-yoke est la voiture équipée d’une boîte de vitesses automatique, dont le commutateur exige que la voiture soit en position "Park" ou "Neutre" avant de pouvoir démarrer (certaines boîtes de vitesses automatiques exigent la pédale de frein déprimé aussi).

Les systèmes de ce type servent de contraintes de comportement car l'action de "Mise en position Neutre" ou "appui sur la pédale frein" doit être effectuée avant que la voiture ne soit autorisée à démarrer.

Dans le cadre de la résolution de problème : Il permet de poser un problème dans sa complétude. Cet outil permet d'identifier certaines causes d'un problème, toutefois il n'est généralement pas suffisant pour rechercher les causes racines du problème.
Il permet également de définir un plan d'action complet.

Quel est l'origine du Poka-Yoke ?

Le terme poka-yoke a été imaginé et appliqué par Shigeo Shingo dans les années 1960 aux processus industriels conçus pour prévenir les erreurs humaines.

Shingo a repensé le processus dans lequel les ouvriers , lors de l'assemblage d'un petit interrupteur, oubliaient souvent d'insérer le ressort requis sous l'un des boutons de l'interrupteur.
Dans le processus repensé, le travailleur effectuait la tâche en deux étapes, préparation des deux ressorts requis et positionnement de ces ressorts dans un espace réservé, puis insertion des ressorts de cet espace réservé dans le commutateur. Lorsqu'un ressort restait dans l'espace réservé, les ouvriers savaient qu'ils avaient oublié de l'insérer et pouvaient corriger l'erreur sans effort.

Comment mettre en place un poka-yoke ?

Le Poka-yoke peut être mis en œuvre à n'importe quelle étape d'un processus de fabrication, où quelque chose peut mal tourner ou une erreur peut être commise.
Les poka-Yoke doivent-être imaginé le plus tôt possible avant même la production du des premier produit.
Durant la phase de conception le concepteur pourra imaginer une construction anti-erreur permettant, par exemple, d’éviter toute erreur d'assemblage
Durant la phase d'industrialisation, le méthodiste devra réfléchir dans manipulations.

Par exemple, un appareil qui contient des pièces à traiter peut être modifié pour ne permettre que le maintien des pièces dans la bonne orientation, ou un compteur numérique peut suivre le nombre de points de soudure sur chaque pièce afin de garantir que le travailleur exécute correctement les tâches. nombre de soudures.

Shigeo Shingo a reconnu trois types de poka-yoke pour détecter et prévenir les erreurs dans un système de production de masse:

La méthode de contact identifie les défauts du produit en testant la forme, la taille, la couleur ou d'autres attributs physiques du produit.

La méthode de la valeur fixe alerte l'opérateur si un certain nombre de mouvements ne sont pas effectués.

La méthode séquence détermine si les étapes prescrites du processus ont été suivies. Soit l'opérateur est averti lorsqu'une erreur est sur le point d'être commise, soit le dispositif poka-yoke empêche réellement cette erreur.

Shingo a fait valoir que les erreurs de fabrication sont inévitables dans tous les processus de fabrication, mais que si les poka-yokes appropriés sont mis en œuvre, les erreurs peuvent être rapidement détectées et la génération de défauts empêché.
En éliminant les défauts à la source, le coût des erreurs au sein d'une entreprise est réduit.

Autres outils de résolution de problème

# Outil Aperçu Utilisation
1

QQOQCP

QQOQCP Clarifier la situation !
Posez-vous les bonnes questions.
2

5 Pourquoi

5 Pourquoi Approfondissez !
Creusez pour trouver la cause racine.
3 Ishikawa / Causes-effet Ishikawa Ayez une vue d'ensemble !
Etablissez les liens entre les causes et les effets
4

Brainstorming

Brainstorming Soyez créatif !
Utilisez tout le potentiel du cerveau.
5

Les 6 chapeaux

Les 6 chapeaux Jouez votre rôle !
Six cerveaux en un.
6

SCAMPER

SCAMPER Soyez créatif !
Soyez créatif en vous posant les bonnes questions
7

Feuille de relevés

Feuille de relevé Collectez les faits !
Relevez, enregistrez et exploitez.
8

Fiche action

Fiche action Mettez-vous en mouvement
Planifiez et exécutez.
9

Fiche de capitalisation

Fiche de capitalisation Apprenez de vos expériences !
Capitaliser sur les erreurs et sur les succès
10

Avantages/Inconvénients

Tableau avantages / inconvénients Choisissez rapidement !

11

Grille décision

Grille de décision Faîtes les bons choix !
N'improvisez pas au moment de décider.
12

Pareto  & Loi des 20/80

Pareto et loi 20/80 Priorisez
Ordonnez vos problèmes et choisissez.
13

Le Cedac

Le Cedac Recherchez les causes sur le terrain
14

La carte événement

Lacarte événement Visualisez votre résolution de problème.
Matérialisez les liens !
15

Le diagramme de KJ

Le diagramme de KJ Formuler de nouvelles hypothèses !

Autres sites à découvrir

Autres dossiers à découvrir